FAQ

A partir de quand puis-je enregistrer mon bagage ?

Brussels South Charleroi Airport vous offre l’Early Check-In : enregistrez vos bagages la veille de votre départ, en toute simplicité. Une opportunité pour le passager de ne plus se soucier de l’enregistrement de ses bagages le jour du départ et de flâner au sein de l’aéroport, de prendre le temps de déjeuner ou encore de regarder le décollage des premiers avions, l’esprit tranquille et sans le moindre stress. 

en savoir plus

Comment fonctionne un appareil de radioscopie des bagages ?

Un appareil de radioscopie des bagages ressemble à un grand boîtier muni d’une entrée et d’une sortie situées aux côtés opposés de l’appareil. Une courroie de convoyeur entre par l’entrée, traverse l’appareil, puis sort par la sortie. Les bagages sont placés sur la courroie du convoyeur qui les transporte à l’intérieur de l’appareil où ils sont inspectés aux rayons X. Quand l’exposition aux rayons X est terminée, la courroie les transporte à l’extérieur de l’appareil par la sortie.

Les rayons X sont produits par un générateur de rayons X situé à l’intérieur du boîtier de l’appareil.

Pendant l’inspection d’un sac, le faisceau de rayons X est dirigé vers le sac. Le sac et les objets qu’il contient atténuent le faisceau de rayons X, ce qui signifie qu’il y a plus de rayons X qui entrent dans le sac et les autres objets qu’il y en a qui en sortent. Les matériaux plus épais et plus lourds à l’intérieur du sac mèneront à une plus grande atténuation du faisceau de rayons X, alors que les matériaux plus légers et plus minces vont conduire à moins d’atténuation. Sur le côté du boîtier opposé au faisceau se trouvent des capteurs qui détectent les rayons X passant à travers le sac. En fonction du nombre de rayons X qui ont traversé le sac et de leur énergie, les capteurs, qui sont semblables aux capteurs d’un appareil photo numérique, représenteront les détections de rayons X comme des points pâles et foncés, donnant ainsi une image des objets à l’intérieur du sac. Dans l’image qui s’affiche à l’écran, les articles causant une plus grande atténuation du faisceau de rayons X (ceux qui laissent passer moins de rayons X) apparaissent plus foncés que les articles causant peu d’atténuation du faisceau (ceux qui laissent passer plus de rayons X). On peut également ajuster l’image de sorte que différentes densités apparaissent de diverses teintes (bleue, orange etc.), afin d’aider l’opérateur à repérer rapidement les articles d’intérêt.

Dans une inspection type, un sac recevra une dose de rayonnement d’environ 2 µSv (microsievert) dans les appareils Hi-Scan. Cela est dix fois moins que la dose de rayonnement d’un examen radiologique dentaire.

Comme tout blindage, les rideaux protecteurs à l’entrée et à la sortie de l’appareil de radioscopie ne peuvent arrêter tout le rayonnement qui s’échappe de l’appareil, mais réduisent, à coup sûr, la quantité de rayonnement qui sort. Ils accomplissent cela de la même façon que le reste du blindage autour de l’appareil. Les rideaux sont fabriqués d’un matériau spécifique et d’une épaisseur déterminée, afin d’offrir un blindage contre les rayons X produits par l’appareil. La double couche de rideaux aide à minimiser toute ouverture qui pourrait survenir entre les sections de rideaux.

Pour renforcer l’efficacité, les rideaux protecteurs ne doivent pas être en mouvement lorsqu’il y a production de rayons X dans l’appareil. Durant la production de rayons X, les rideaux doivent pendre directement vers le bas.

Un quelconque objet qui traverse l’appareil ne peut devenir radioactif en aucune façon. Tout ce qui est passé par l’appareil de radioscopie peut être manipulé en toute sécurité, et la nourriture est propre à la consommation.

Comment se déroule le passage au Rayons X ?

Lors de votre départ, pour des raisons de sécurité, il vous sera demandé de passer au contrôle de sécurité où vos bagages passeront par un système d’inspection aux rayons X et où vous passerez par un portique détecteur de métaux.

Si vous ou votre bagage déclenchez une alarme, une fouille manuelle sera effectuée.

Au moment du passage au contrôle de sécurité, il vous est demandé d’enlever votre veste/manteau (réglementation européenne). C’est également préférable pour vous car vous aurez moins de chance de déclencher l’alarme du portique, et donc de subir une fouille manuelle.

Il est également préférable d’enlever votre ceinture car la boucle de celle-ci pourrait déclencher l’alarme du portique. Vous serez donc contraint de subir une fouille manuelle. 

Il n’est pas nécessaire d’enlever vos chaussures. Cependant, l’agent de sécurité pourrait vous le demander. Dans ce cas, des chaussons en plastiques sont à votre disposition.

Il est préférable de vider vos poches car leur contenu pourrait déclencher l’alarme du portique.

Il peut arriver que, malgré que vous n’ayez rien de métallique sur vous, le portique déclenche l’alarme car ceux-ci sont dotés d’une alarme aléatoire. L’agent de sécurité doit alors procéder à une fouille complète.

Si vous transportez des objets prohibés, ceux-ci vous seront confisqués (liste des objets prohibés en cabine ).

Les articles ou liquides confisqués pendant le contrôle de sécurité sont offerts à une association de la région de Charleroi qui les distribue aux personnes les plus démunies.

                                                                                   

Le temps à prévoir au contrôle de sécurité dépendra du nombre de passagers qui partent en même temps.

Aux périodes calmes, durant l'hiver, il arrive souvent que vous ne deviez pas faire la queue ; aux heures de pointes des jours d'affluence cela peut prendre une demi-heure, voire plus.
C'est pourquoi, et certainement les jours d'affluence, il important de se rendre à temps à l'aéroport. Il est de la responsabilité du passager de se présenter à temps à la porte d'embarquement de son vol, même s'il y a de longues queues au poste de contrôle de sécurité.

Il n'y a aucun risque de détérioration pour les appareils électriques lors du passage aux rayons X.

Les rayons X n'endommagent pas les clichés radiographiques.

Est-il possible de passer la nuit dans le terminal ?

Le terminal est accessible h-24, 7 jours/7, mais ne dispose d’aucune infrastructure pour y loger.

Les commerces sont fermés de 23h à 4h30.

Des hôtels sont situés dans les environs proches de l’aéroport (5 – 10 min en voiture) ainsi qu’au centre-ville de Charleroi.

Les hôtels disposent d’un service de navette assurant les liaisons avec le terminal, voir liste au bas de la page.

  • Hotel Charleroi Airport Van der Valk **** 
  • Balladins Supérieur Charleroi Airport ***
  • Best Western Plus Aero 44 ***
  • Novotel Charleroi Centre **** 
  • Brasserie chez Arnaud * 
  • Leonardo Hotel Charleroi City*** 

Hotels à proximité

Il y -a-t-il le wifi à l’aéroport de Charleroi?

L’aéroport de Charleroi dispose d’un service internet wifi gratuit en téléchargeant l’application.

Download on Apple StoreDownload on Google Play

J'ai besoin d’une canne à marcher pour me déplacer. Sont-elles autorisées dans la cabine ?

Oui. Les cannes à marcher, béquilles et déambulateurs sont soumis à un contrôle aux rayons X. L'agent de sécurité vous portera toute l'assistance nécessaire pour passer le contrôle dans les meilleures conditions de confort.

J'ai perdu ma carte d'identité. Que faire ?

En ce qui concerne les documents d’identité merci d’interroger la compagnie aérienne. En effet, c’est elle qui détermine les documents valables pour le voyage.

Je porte une prothèse métallique. Y a-t-il une procédure spécifique à suivre ?

Vous devez signaler votre prothèse à l'agent de sécurité avant de passer le contrôle.

Je suis allergique au gluten, soja, (ou autre)… puis-je emporter ma nourriture ?

Oui, vous pouvez emporter votre propre nourriture en cabine. Cependant, les « liquides » seront soumis à un contrôle particulier. Il est recommandé de vous munir d’une attestation médicale.

Lâché de ballon/feu d’artifice aux alentours de l’aéroport ?

Pour tout renseignement concernant les autorisations pour les lâchés de ballons et/ou feux d’artifices dans les environs proches de l’aéroport, veuillez contacter la Direction Générale des Transports Aériens (DGTA) au numéro suivant : 02 277 43 11 ou par e mail : civilair@mobilit.fgov.be

Les médicaments, injections et appareils médicaux sont-ils autorisés ?

Les seringues, les stylos d'injection, les inhalateurs ou appareils respiratoires et les médicaments (même sous forme liquide) sont autorisés en quantités nécessaires pour le séjour. Par facilité, munissez-vous d'une prescription médicale à votre nom.

Puis-je emporter de la nourriture pour bébé en cabine ?

Oui, les aliments pour bébé ne sont pas soumis à la restriction des liquides. Vous pouvez donc emporter dans votre bagage à main les biberons, panade, et autres. 

Puis-je emporter des cadeaux emballés dans mon bagage de cabine ?

Il est permis de transporter des cadeaux emballés tant que le contenu de ceux-ci est autorisé. Cependant, si votre bagage doit être fouillé, l’agent devra ouvrir les paquets cadeaux.

Puis-je emporter mon instrument de musique ?

Nous vous conseillons de vous renseigner directement auprès de votre compagnie.

Quels objets sont interdits en cabine ?

En dehors des liquides de plus de 100 ml, voici une liste des objets prohibés en cabine :

  • Équipements susceptibles, ou apparaissant comme susceptibles, d’être utilisés pour occasionner des dommages sévères par l’émission d’un projectile, notamment:
    • Pistolets lance-fusées et pistolets starter
    • Jouets, copies et imitations d’armes à feu susceptibles d’être confondus avec des armes réelles (ex : air soft gun)
  • Objets avec une pointe aiguë ou un bord coupant susceptibles d’être utilisés pour occasionner des blessures sévères, notamment:
    • articles conçus pour hacher, tels que haches, hachettes et hachoirs,
    • piolets et pics à glace,
    • lames de rasoir,
    • cutters,
    • couteaux dont la lame dépasse 6 cm,
    • ciseaux dont les lames, mesurées à partir de l’axe, dépassent 6 cm,
    • équipements d’arts martiaux, pointus ou coupants,
    • lances,
    • couperets,
    • machettes,
    • scalpels,
    • bâtons de ski et de marche/randonnée,
    • tube de tente à extrémité pointue (type tente canadienne),
    • piquets de tente (pour la fixation de la tente au sol dits ‘sardines’).
  • Outils susceptibles d’être utilisés soit pour occasionner des blessures sévères, soit pour menacer la sécurité de l’aéronef, notamment :
    • Barres à mine ;
    • Perceuses et forets, y compris les perceuses électriques portables sans fil ;
    • Outils dont la lame ou la tige dépasse 6 cm, susceptibles d’être utilisés comme arme, tels que tournevis et burins ;
    • Scies, y compris les scies électriques portables sans fil ;
    • Chalumeaux ;
    • Pistolets de scellement et cloueuses ;
    • Marteaux, clé à boulons de plus de 20 cm.

 

  • Objets susceptibles d’être utilisés pour occasionner des blessures graves lorsqu’ils sont utilisés pour frapper, notamment:
    • battes de base-ball et de soft-ball,
    • battes de cricket,
    • clubs de golf,
    • crosses de hockey,
    • bâtons de jeu de crosse,
    • pagaies de kayak et de canoë,
    • queues de billard, de snooker et de billard américain,
    • poêle, poêlon en fonte,
    • maglite alimentée par plus de 2 piles ‘D’ (les grosses piles),
    • équipements d’arts martiaux,
    • grosse chaîne (type chaîne de moto),
    • statue en métal de plus de 20 cm de haut et comportant un socle lourd,
    • trépied de caméra ou d’appareil photo lourd,
    • manche de balai ou similaire.

 

  • Substances et engins explosifs ou incendiaires susceptibles, ou paraissant susceptibles, d’être utilisés pour occasionner des blessures graves ou pour menacer la sécurité d’un aéronef, notamment:
    • Dynamite, poudre et explosif plastique ;
    • Copies ou imitations d’engins explosifs ;
    • Gaz et conteneur de gaz (exemple : butane, propane, acétylène, oxygène) de grand volume ;
    • Feux d’artifice et autres articles pyrotechniques (y compris les bombes de table et les rubans d’amorces) ;
    • Boissons alcoolisées titrant plus de 70 % en volume (« 140 % proof ») ;
    • Bombes ou cartouches fumigènes ;
    • Combustibles liquides inflammables, comme l’essence, l’essence à briquet, l’alcool, l’éthanol ;
    • Matières présentant un risque d’inflammation ou de combustion spontanée ;
    • Bombe de peinture en aérosol ;
    • Essence de térébenthine et diluants pour peinture.
    •  
  • Toute substance chimique ou toxique représentant un risque pour la santé des passagers et de l’équipage ou pour la sécurité de l’aéronef ou des biens, telle que :
    • Acides et alcaloïdes, par exemple les piles et batteries à électrolyte susceptibles de couler ;
    • Substances corrosives et produits de blanchiment, par exemple le mercure, le chlore ;
    • Matières radioactives, par exemple les isotopes médicaux ou commerciaux ;
  • Equipements susceptibles, ou apparaissant comme susceptibles, d’être utilisés pour occasionner des dommages sévères par l’émission d’un projectile, notamment:
    • armes à feu de tous types, telles que pistolets, revolvers, carabines, fusils,
    • jouets, copies et imitations d'armes à feu susceptibles d'être confondus avec des armes réelles,
    • pièces détachées d'armes à feu, à l'exception des lunettes télescopiques,
    • pistolets et fusils à air comprimé et à CO2, tels que pistolets, carabines à plombs, fusils et fusils à barillet,
    • pistolets lance-fusées et pistolets starter,
    • arcs, arbalètes et flèches,
    • harpons et fusils à harpon,
    • frondes et lance-pierres

 

Les aiguilles à tricoter sont considérées comme des objets dangereux. Il faut les placer dans votre bagage de soute.

Il n'y a pas de restriction d'emport en cabine pout les appareils électriques de type MP3, ordinateur portable, GPS, appareil photo numérique, rasoir électrique,etc.

Les ordinateurs portables et les grands appareils électriques devront être sortis de leur housse et présentés séparément à un contrôle de sécurité aux rayons X. Les piles de rechange pour ces appareils sont également autorisées en cabine.

Il est permis de transporter des cadeaux emballés tant que le contenu de ceux-ci est autorisé. Cependant, si votre bagage doit être fouillé, l’agent devra ouvrir les paquets cadeaux.

Quels produits liquides puis-je emmener en cabine ?

Voici les produits considérés comme liquides, pâtes et gels pat la réglementation Européenne :

  • -Eau et toute autre boisson, sirop, soupe,…
  • -Articles de toilette : crèmes, lotions, huile, parfums, shampoing, mousse ou gels à raser, laque, gel pour cheveux, gel douche, mascara, déodorant (spray ou roll on)
  • -Aliments liquides ou pâteux comme les fromages mous (fromage blanc), confiture, yaourt,…
  • -Mélange liquide/solide (conserve d’ananas au sirop)
  • -Liquides sous pression (laque, déodorant,…)
  • -Sprays (parfum)
  • -Pâtes : dentifrice, beurre, pâtes à tartiner
  • -Et tout autre produit ayant une consistance similaire

Les produits ci-dessus peuvent être transportés dans le bagage de cabine  à condition :

  • -D’être dans des contenants de capacité inférieure ou égale à 100 ml ;
  • -D’être placé dans un sac plastique transparent refermable par un zip de dimension approximative de 20 cm x 20 cm (type sac de congélation), à raison d’un sac par passager.

Nous vous recommandons cependant de placer dans les bagages enregistrés en soute tous les produits liquides, crèmes, gels, pâtes et aérosols achetés en dehors de l'aéroport.

Les aliments pour bébés ou enfants en bas âge nécessaires pour le voyage sont autorisés quelle que soit leur contenance, si l'enfant est présent. Ces produits doivent être présentés séparément au contrôle sécurité et vous pourrez être amené à les goûter en présence de l'agent de sécurité.

Les médicaments sous forme de liquides ou de crèmes sont autorisés quelle que soit leur contenance. La quantité doit être en relation avec la durée de votre séjour. Il vous est néanmoins conseillé de vous présenter aux contrôles muni d'une ordonnance ou d'une prescription médicale à votre nom. Les produits de nettoyage pour lentilles de contact et des lingettes humides sont autorisés en cabine.

Vous pouvez emporter avec vous en cabine des boissons, produits cosmétiques, etc. de plus de 100 ml achetés dans les boutiques duty-free. Le vendeur les mettra dans un sac scellé avec un reçu attestant de la date d'achat. En cas de correspondance, il faut présenter le sac séparément lors du contrôle sécurité. Vous ne devez pas ouvrir le sac avant d'arriver à votre destination finale.

Quels sont les objets interdits en soute ?

Selon la réglementation européenne, les objets suivants sont interdits en soute:

  • Explosifs, y compris les détonateurs, les amorces, les grenades, les mines et les explosifs ;
     
  • Gaz, propane, butane ;
     
  • Liquides inflammables, y compris l’essence et le méthanol ;
     
  • Solides inflammables et substances réactives, y compris le magnésium, les allume-feux, les feux d’artifice, les fusées de signalisation ;
     
  • Oxydants et peroxydes organiques, y compris l’eau de javel, les kits de réparation de carrosserie ;
     
  • Substances toxiques ou infectieuses, y compris le poison à rats, le sang infecté.

Quels types de nourriture sont autorisés dans la cabine ?

Vous pouvez emporter des aliments solides en cabine. Les soupes, plats en sauce, ou tout produit qui de manière générale sont considérés comme liquides ou malléables sont interdit : par exemple, des fromages frais sous forme liquide ou malléables, de la pâte à tartiner, etc. ne sont pas autorisés en cabine (sauf dans un contenant de moins de 100 ml). Les contenants opaques de plus de 100 ml, type boîte de conserve, sont interdits quel que soit leur contenu.

L'ensemble de ces produits peut, par contre, être acheté sans restriction dans les boutiques duty-free.